Search
samedi 31 juillet 2021
  • :
  • :

Naissance de la MUTACCA, mutuelle des salariés du régulateur des filières coton & anacarde

Moloké Linda Christiane, la toute première présidente élue de la MUTACCA, reçoit les félicitations d’Adama Coulibaly (directeur général du CCA)

Les salariés de l’organe de régulation des filières coton et anacarde étaient en Assemblée générale à Yamoussoukro, samedi 5 juin, pour donner vie à la Mutuelle des agents du conseil du coton et de l’anacarde (MUTACCA). La naissance de cette faîtière se justifie par la nécessité de « promouvoir la solidarité, l’entraide, le soutien, l’esprit d’équipe et la fraternité entre les agents », selon les délégués du personnel.

Les temps forts de la rencontre ont été l’adoption des textes fondateurs de la mutuelle et l’élection de son président. Cinq candidats briguaient le poste. Mais le duel s’est joué entre Moloké Linda Christiane et Sika Adon Hervé. Sur les 237 votants, 89 (38,03%) ont accordé leurs voix à l’assistante de direction. Elle a été élue avec 2 voix d’écart. Adon Hervé (agent à la commercialisation) a été crédité de 87 votes, soit 37,18%. Les autres sont loin derrière. Coulibaly Baotrigué a récolté 44 voix (18,80%). Sa collègue Traoré Bintou a pu convaincre 11 électeurs, soit 4,70%. Seulement 3 personnes (1,28%) ont accordé leurs votes à Ouvanguiga Alain Bruno.

L’élection des commissaires au compte a vu le sacre de Koffi Michel, crédité de 124 voix (53,22%). Gbadé Rina arrive en seconde position avec 55 votes (23,18%).

Dans son intervention, Fofana Lassane (président du comité d’organisation de l’Assemblée générale) a traduit sa reconnaissance au directeur du CCA

Pari gagné pour le président du comité d’organisation de l’Assemblée générale. L’engouement des agents autour de l’événement est sans précédant. Les remerciements de Fofana Lassane sont allés au directeur général du Conseil du coton et de l’anacarde (CCA), qui a donné sa caution à la naissance de la MUTACCA. Il ne pouvait en être autrement. Adama Coulibaly est un homme des « mutualités » et de la sécurité sociale. Il a été administrateur à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), puis à la Mutuelle générale des fonctionnaires et agents de l’État (MUGEF-CI). Avant sa nomination à la tête du CCA, il a occupé le poste de directeur général (par intérim) de la Caisse générale de retraite des agents de l’État (CGRAE). Dans une vie professionnelle antérieure, il fut directeur régional à l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) et contribua à la mise en place de la mutuelle des agents. « Avec la mutuelle, l’organigramme n’est plus pyramidal mais horizontal. Tout le monde est traité de la même manière », a-t-il expliqué. Adama Coulibaly a salué la « mobilisation exceptionnelle » des agents autour de l’Assemblée générale, avec une mention spéciale au président du comité d’organisation. Il a ensuite félicité la charmante Moloké Linda Christiane pour son élection, avant de lui prodiguer des conseils pour la formation de son équipe de travail.

« Avec la mutuelle, l’organigramme n’est plus pyramidal mais horizontal. Tout le monde est traité de la même manière », a expliqué Adama Coulibaly

C’est autour d’un banquet dans un grand hôtel de la capitale politique que la rencontre a connu son épilogue. Coris Bank International, COOPARES [Société coopérative des producteurs agricoles de la région des savanes de Côte d’Ivoire], PASS [Programme d’appui aux stratégies sociales], GMS [Gakou multi-services] sont entre autres les partenaires de l’événement.

Une vue des mutualistes, avec les candidats à la présidence au premier plan

OSSÈNE OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *