Search
mercredi 5 août 2020
  • :
  • :

Une ONG de Bondoukou parmi les bénéficiaires du Programme spécial d’auto-assistance de l’Ambassade des États-Unis au titre de l’année 2019

 

Les représentants des ONG bénéficiaires autour de l’ambassadeur des Etats-Unis, Richard Keith Bell

L’Ambassade des États-Unis a annoncé l’octroi de 8 subventions dans le cadre du Programme spécial d’auto-assistance de l’ambassadeur, et une subvention dans le cadre du Programme Julia Taft pour les réfugiés du Département d’État américain.

Avec un montant global de 90.000 dollars (environ 53.000.000 de francs CFA), ces subventions permettront aux projets sélectionnés cette année de venir en appui aux activités de développement communautaire dans les domaines de l’éducation, de la santé, et du développement économique dans plusieurs communautés à travers la Côte d’Ivoire.

Le Programme spécial d’auto-assistance de l’ambassadeur des États-Unis, qui a fourni plus de 2 millions de dollars en aide aux communautés rurales partout en Côte d’Ivoire depuis 1982, appuie les projets initiés et gérés au niveau communautaire, qui impliquent des contributions significatives des communautés en termes de main-d’œuvre et de matériel.

Le Programme Julia Taft pour les réfugiés du Département d’État américain comble les lacunes importantes en matière d’assistance aux réfugiés en finançant des solutions durables aux problèmes que les réfugiés et autres populations déplacées rencontrent.

Le 26 novembre 2019, l’ambassadeur des États-Unis en Côte d’Ivoire, Richard Bell, a signé des contrats de subvention avec les entités bénéficiaires.

Programme spécial d’auto-assistance

Mutuelle pour le Développement d’Angokoun-Kpangbassou (MUDA) : pour améliorer les conditions d’apprentissage des élèves par la réhabilitation d’une école à Angokoun-Kpangbassou, dans le Centre de la Côte d’Ivoire.

Délégation Fondation Bonwely (DFB) : pour améliorer les conditions d’apprentissage des élèves par la réhabilitation et l’équipement d’une école de trois classes à Noaguiho, Gagnoa, dans l’Ouest.

Caritas Côte d’Ivoire/Diocèse de Korhogo : pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable pour une communauté de trois villages par l’achat et l’installation de 2 pompes hydrauliques à Korhogo, dans le Nord.

Communauté villageoise du nouveau quartier de Gabiadji : pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable par l’achat et l’installation d’une pompe hydraulique au profit du nouveau quartier de Gabiadji, San Pedro, dans le Sud-Ouest.

Association des Jeunes Dynamiques d’Arrah (AJDA) : pour accroître la rentabilité de la production de produits vivriers d’une association de jeunesse par des équipements de culture hydroponique à Arrah, dans le Sud-Est.

ONG Notre Grenier : pour accroître la rentabilité d’une coopérative féminine de production de beurre de karité, avec une nouvelle unité de transformation à Gnimbredouo (Bouna), dans le Nord-Est.

Association Féminine Binkeleman : pour accroître la rentabilité d’une coopérative féminine de production de cultures maraichères et vivrières à travers un local de stockage et la mise en place d’une clôture de fil de fer barbelé à Sanahoulé (Kouto), dans le Nord.

Association des Personnes Agées « Môcrôba » : améliorer l’accès à l’eau potable pou une communauté de 6 villages par la réhabilitation de pompes hydrauliques dans la région de Séguéla, Nord-Ouest.

Programme Julia Taft pour les réfugiés

Groupment Mehin-Gohi : pour améliorer les conditions de vie des réfugiés retournés par la création d’une ferme avicole à Bloléquin, dans l’Ouest.

Notre Grenier est une ONG d’appui au développement communautaire. Elle est la plus vielles des organisations non-gouvernementales de Bondoukou. Créée en mars 2001, elle a son siège dans la capitale de la région de Gontougo.

Joint au téléphone, Dagnogo Wayara, le PCA, a exprimé sa gratuite à la représentation diplomatique américaine.

OSSÈNE OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *