Search
jeudi 26 novembre 2020
  • :
  • :

Un samedi convivial pour les ressortissants de Kiendi-Ba à Abidjan

Une vue des ressortissants de Kiendi-Ba à Abidjan sur la plage d’Adjouffou, le samedi 10 mars

Samedi 10 mars. Regroupées au sein de l’Association des ressortissants de Kiendi-Ba à Abidjan (AREKA), des populations de ce village du département de Bondoukou se sont retrouvées en bordure de mer, à Adjouffou (Port-Bouët). Premier grand rassemblement pour elles en 2018. Une délégation est même venue de la capitale du District du Zanzan pour se joindre à la rencontre initiée par l’AREKA. Des responsables d’associations sœurs ont répondu favorablement à l’invitation du président Dro Thomas. C’est d’ailleurs l’ex-dirigeant de l’Union des jeunes de Kouassi-N’Dawa (UJEK) qui a été le parrain de ce rendez-vous festif à la plage. Il y avait à manger et à boire. Du son également.

Le parrain N’Guettia Yao Thomas a prié les jeunes de « tourner le dos aux vices »

Retrouvailles à l’occasion du nouvel an. L’atmosphère était à la décontraction. À l’ordre du jour, échanges de vœux et lancement de Journées socioculturelles.

Dans son adresse, le parrain N’Guettia Yao Thomas a appelé Kouassi-N’Dawa et Kiendi-Ba au renforcement des liens et de la cohésion. Seulement 4 km séparent ces 2 localités. Leurs habitants boivent l’eau du même château. Aux jeunes, le taciturne ancien président de l’UJEK a exhorté à tourner le dos aux vices. Avant de promettre contribuer au succès des Journées socioculturelles dont les festivités se dérouleront à Kiendi en août prochain, pendant les grandes vacances scolaires.

Le parrain et ex-président de l’UJEK recevant un tableau des membres de l’AREKA

Le président de l’AREKA, Dro Thomas, et son équipe posant avec le parrain N’Guettia Thomas

OSSÈNE OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *