Search
mardi 20 octobre 2020
  • :
  • :

SOROBANGO : Inauguration du château d’eau

Pour la première fois, l'eau a jailli du robinet, à Sorobango

Pour la première fois, l’eau a jailli du robinet, à Sorobango

Dans une ambiance de fête, samedi dernier, Traoré Vasiriki (conseiller spécial du président de la République) et Kobenan Kouassi Adjoumani (ministre des Ressources animales et halieutiques) ont inauguré le château d’eau de Sorobango. Les habitants de ce chef-lieu de sous-préfecture à 18 km, au Nord-Est de Bondoukou, ont poussé un ouf de soulagement.

Le château est une promesse d’Alassane Ouattara. Débutées en 2012, les travaux de construction ont duré 6 mois. Mais la crise entre les cadres de la localité n’a pas permis la mise en service de l’ouvrage. Depuis quelques temps, la hache de guerre semble enterrée. La cérémonie d’inauguration de l’édifice a donc pris l’allure de « la paix des braves ». Toute chose ayant réjoui monsieur Adjoumani. Qui, publiquement, a demandé à Ouattara Baba et au député Mohamed Ouattara de se donner une accolade. La longue étreinte des 2 ennemis d’hier a été chaleureusement applaudie par le public. « Les 2 parties opposées ont accepté de se donner la main afin de préserver les intérêts de leur sous-préfecture », a affirmé Kobenan Kouassi Adjoumani. Invitant les membres de la Mutuelle de développement de Sorobango (MUDES) à « honorer leur député, un élu de la nation ». Le même appel lancé à l’endroit de l’Honorable Mohamed Ouattara, qui doit « collaborer avec la MUDES ».

L’unité retrouvée, place aux choses sérieuses. « En saison sèche, l’approvisionnement en eau était un calvaire pour nos mamans », a rappelé le député de Sorobango. Finies les longues distances pour aller chercher de l’eau. Le liquide, désormais à portée de main des populations.

Samuel Dumas




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *