Search
samedi 29 février 2020
  • :
  • :

SARA 2019 : Déjà des retombées pour la filière anacarde

Échange de documents entre Adama Coulibaly et Fabiano Mambelli

Présente en Côte d’Ivoire à l’occasion de la 5ème édition du Salon international de l’agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA), l’entreprise italienne Torrefazione La Forlivese a signé, hier samedi, avec le Conseil du coton et de l’anacarde (CCA), le principe d’un protocole en vue d’établir les termes généraux d’un futur partenariat entre les 2 structures. Première retombée du SARA 2019 pour la filière ivoirienne de l’anacarde, au lendemain de l’ouverture du Salon.

La collaboration portera sur des programmes d’achat d’amandes de cajou de Côte d’Ivoire par Torrefazione La Forlivese. À terme, cette société basée à Forlì, en Italie, compte investir dans la transformation en Côte d’Ivoire de noix brutes d’anacarde.

La signature du protocole d’accord par Adama Coulibaly (directeur général du CCA) et Fabiano Mambelli (représentant de Torrefazione Forlivese) a été facilitée par  l’ambassadeur Seydou Cissé, représentant permanent de la Côte d’Ivoire auprès de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Diplomatie économique au rendez-vous, avec en prime la promotion des produits agricoles ivoiriens. Le premier responsable de la filière anacarde a saisi la balle au bond pour lancer un appel : « venir investir en Côte d’Ivoire ».

L’entreprise italienne est spécialisée dans les fruits secs. Ses activités vont de la torréfaction au conditionnement. En passant par la friture. Elle a une renommée dans les fruits séchés et grillés, les snacks salés : arachides décortiquées, cacahuètes pelées, noix de cajou, amandes…

En marge de la signature du protocole, le directeur du CCA a présenté les opportunités qu’offre la filière en termes d’emplois ; et les mesures prises par le gouvernement en vue d’inciter à la transformation des brutes de cajou sur le sol ivoirien.

OSSÈNE OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *