Search
mardi 29 septembre 2020
  • :
  • :

Lettre ouverte au préfet du département de Bondoukou

Face aux promesses du gouvernement qui tardent à être concrétisées, les populations des zones sinistrées par l’extraction du manganèse, fatiguées d’attendre, ont décidé de s’adresser au préfet du département de Bondoukou. Elles demandent « l’arrêt des activités d’exploitation » par la société indienne Taurian (Bondoukou Manganèse SA). Ci-dessous, la lettre adressée à l’administrateur par leur porte-parole.

Kra Michel et le préfet Goun François

Kra Michel et le préfet Goun François

KOUMAN KOBENAN KRA MICHEL

Président de la Mutuelle de Développement de Similimi

Porte-parole de la zone Manganésifère de Bondoukou

Email : kramichel@gmail.com

BP: 7 Bondoukou

Tél: 07 52 60 61

            04 31 90 01

Réf : 29/T.S/Bkou/KKM

A

Monsieur le préfet de la Région de Gontougo, Préfet du Département de Bondoukou, Président du comité de Suivi et de Développement Communautaire de Bondoukou Manganèse SA.

Objet : Demande de cessation des activités de Bondoukou Manganèse SA 

Monsieur le Préfet,

Nous venons, par la présente, vous demander de suspendre les activités de Taurian  Manganèse  dans le département de Bondoukou.

En effet, depuis plus de huit (08) années, les populations sont victimes des activités de l’exploitation des mines de manganèse par cette entreprise. Nous avons eu l’occasion de vous relater les souffrances des riverains dans différentes lettres dont les références sont citées ci-dessous :

1/ Lettre du 20 mai 2012 adressée à monsieur le Ministre des Mines, pour la délocalisation de Simlimi,

2/ Lettre du 26 décembre 2012 ayant pour objet demande de cessation des activités de Taurian Manganèse Bondoukou,

3/ Lettre du jeudi 3 janvier 2013 : marche de protestation pacifique des populations des villages touchés par l’exploitation de la mine de manganèse de Bondoukou,

4/ Samedi 12 janvier 2013 : réunion à Abidjan avec monsieur Adama Toungara, alors ministre des Mines, en présence des chefs coutumiers, élus, responsables de mouvements de jeunesse de Bondoukou,

5/ Lettre N°13/T.S/BKOU/KKM du 11 avril 2013 adressée au responsable de l’ONUCI à Bondoukou,

6/ Lettre N°13/T.S/BKOU/KKM du 11 avril 2013 à la LIDHO,

7/ Lettre N°13/T.S/BKOU/KKM du 11 avril 2013 à l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire,

8/ Lettre N°13/T.S/BKOU/KKM du 11 avril 2013 à l’Ambassade du Canada en Côte d’Ivoire,

9/ Lettre N°13/T.S/BKOU/KKM du 11 avril 2013 à l’Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire,

10/ Lettre N°16/T.S/BKOU/KKM du 20 août 2013 avec pour objet « suite attendu de la formation du comité de suivi »,

11/ Arrêté N°17/RG/P-BKOU/SG1 du 25 juin 2013 portant création du comité de suivi et de développement communautaire dans le cadre des activités de Bondoukou Manganèse SA dans le département de Bondoukou,

12/ Lettre N°18/T.S/BKOU/KKM  du 11 octobre 2013 portant demande de cessation des activités de Taurian Bondoukou, suivie d’une marche de protestation contre l’exploitation abusive de la mine de manganèse de Bondoukou. Arrestation de 5 manifestants par la gendarmerie,

13/ Le 17 octobre 2014 : visite et constat du terrain fait par monsieur le ministre de l’Industrie et des mines accompagné de ses collègues de la Culture et la francophonie  et des Ressources animales et halieutiques,

14/ Lettre du 6 novembre 2014 adressée au Ministre des Mines pour la délocalisation de Simlimi,

15/ Le 30 Novembre 2013, après une visite sur les sites d’exploitation et dans des villages sinistrés, le ministre de l’Industrie et des mines a procédé à l’investiture sans moyen de fonctionnement du comité de suivi et de développement communautaire dans le cadre des activités de Bondoukou Manganèse SA dans le Département de Bondoukou,

16/ Lettre N°22/T.S/BKOU/KKM du 23 janvier 2014 adressée au Préfet du Département de Bondoukou portant suite attendue du démarrage effectif des activités du comite de suivi et de développement communautaire de Bondoukou Manganèse SA,

17/ Lettre N°25/RG/P-BKOU/SG1 du 17 avril 2014 portant réunion d’information des membres du comité de suivi et de développement communautaire,

18/ Lettre N°31RG/P-BKOU/SG1 du 2 mai 2014  portant réunion d’information des membres du comité de suivi et de développement communautaire,

19/ Lettre N°24 /T.S/BKOU/KKM  du 26 mai 2014 au Préfet du Département de Bondoukou portant sur la demande du cadastre des sols rendus impropres à la culture et l’évaluation des cultures détruites,…

Aucune solution n’a été trouvée aux problèmes énumérés dans les différentes lettres citées en références. C’est pourquoi les populations sinistrées demandent la cessation des activités de Bondoukou Manganèse SA. A la place de ce qui devrait être pour elles le bonheur, les populations vivent l’enfer.

Fait à Bondoukou, le 17 septembre 2014

LE PORTE-PAROLE KOUMAN KOBENAN KRA MICHEL

 

Ampliation

– Monsieur le Sous-préfet centrale de Bondoukou

– Monsieur le Directeur Régional des Mines, du pétrole et de l’énergie

– Monsieur le Directeur Général de Bondoukou Manganèse SA.

– Monsieur le Ministre Kobenan Kouassi Adjoumani                                                                                          




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *