Search
lundi 18 octobre 2021
  • :
  • :

L’Adayé Kessiè 2021 se veut innovante

Lancement de l’édition 2021 de l’Adayé Kessié à l’hôtel Le Wafou, à Abidjan, ce samedi 25 septembre

Le rendez-vous annuel de lancement de l’Adayé Kessiè (la fête du roi des Brong) a eu lieu ce samedi 25 septembre à Abidjan devant un parterre d’invités, dont l’ambassadeur du Gabon, des représentants de la Turquie et des professionnels africains du tourisme présents en Côte d’Ivoire dans le cadre de l’Assemblée générale constitutive du Réseau africain des professionnels du tourisme (RAPT). Avec à leur tête Nanan Appori Ababio de Nagafou, des chefs de ressortissants de la région de Gontougo dans des communes d’Abidjan étaient de la partie.

Les festivités 2021 de l’Adayé Kessiè se dérouleront du 26 au 30 octobre à Tabagne, la cité princière du peuple brong, sous le thème « bravoure et honneur ». À côté des activités qui ont toujours meublé cette rencontre culturelle – avec la parade du roi comme point culminant, précédée de celle de ses chefs de province –, les organisateurs annoncent une innovation de taille à cette 6ème édition. Le volet touristique conduira les festivaliers à Suman (au Ghana) via Bondoukou avec escale à Soko, le village dont l’histoire se confond avec ses singes sacrés. Sur le chemin du retour, excursion à Motiamo pour découvrir ou redécouvrir les potières avec leur savoir-faire millénaire dans la fabrication d’ustensiles ancestraux.

Présentation de l’Adayé Kessiè à des professionnels africains du tourisme

Selon Bini Daouda, commissaire général de l’Adayé Kessiè et président de la Fondation du même, un honneur sera rendu à la France au cours des festivités à travers un dépôt de fleurs en mémoire de ses soldats morts en Côte d’Ivoire. Ce qui laisse entrevoir la participation de représentants français à la fête, à Tabagne. Tout comme l’ « ambassadeur » Agalawal et sa bande d’humoristes seront de la partie pour faire tordre de rire le public. Qui renouera avec la ferveur, après la sobre célébration de 2020 due à la pandémie de Covid-19. 

OSSÈNE OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *