Search
mercredi 10 août 2022
  • :
  • :

KOUASSI-N’DAWA (BONDOUKOU) : Un gendarme tué alors qu’il rentrait de service

Le Maréchal des logis Koulai Ninsemon Aubin

C’était vendredi 14 janvier en fin de journée. Regagnant Bondoukou à bord de motos après le service au poste d’observation de la gendarmerie à Pétèye, sur la route de Bouna, le Maréchal des logis Koulai Ninsemon Aubin et son collègue Dadié Armel sont tombés nez à nez sur des bandits qui ont systématiquement ouvert le feu sur eux, à l’entrée sud de Kouassi-N’Dawa. Les 2 corps habillés n’ont pas eu le temps de réagir.

Si le MDL Dadié a eu la vie sauve, son compagnon de route n’a pas eu cette chance. Il a été mortellement touché. Un autre usager de la route a été blessé par les tirs des bandits. Ces derniers auraient eu vent qu’un acheteur d’or emprunterait le tronçon après le retrait à la banque d’une forte somme d’argent. L’homme était donc attendu de pied ferme pour être dépouillé. C’est ce qu’ont rapporté des automobilistes que ces braqueurs présumés ont tenu en respect pendant de longues heures (de midi à 14 heures). Ayant aperçu les 2 gendarmes venir, ils ont certainement cru que c’était pour les neutraliser. Ils auraient alors ouvert le feu sur eux, tuant sur le coup le MDL Koulai Ninsemon. Le bruit des armes a traumatisé les habitants de Kouassi-N’Dawa. On n’écrira jamais assez sur les méfaits de l’orpaillage illégal dans les villages.

En décembre 2016, deux autres éléments de la gendarmerie ont été abattus à Gbanhui, sur la même route, dans des conditions similaires. De leur poste de contrôle à Pétèye, le MDL Touré Moussa et son collègue Mohamed Kouakou avaient remarqué le comportement « suspect » de 2 individus à moto, en provenance de Flakiédougou. Ils avaient évité le poste de contrôle en le contournant, avant de rejoindre la route en direction de Bondoukou. Pris en chasse par les corps habillés, les fuyards ont réussi à les prendre en embuscade avant de tirer sur eux à bout portant.

KOUMAN ANGE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *