Search
vendredi 23 octobre 2020
  • :
  • :

Filière anacarde : Les vergers vieillissants seront réhabilités par l’ANADER

Le directeur de l’ANADER tenant une tronçonneuse remise par le Conseil du coton & anacarde

Tronçonneuses, sécateurs, pulvérisateurs, décamètres, limes, gants, combinaison de protection individuel. Ce sont là quelques-uns des équipements que le Conseil du coton et de l’anacarde (CCA) a remis, ce mardi 10 juillet, à l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADAER). Les kits vont permettre à ce partenaire technique de réhabiliter les vergers anacardiers devenus improductifs du fait de leur âge. En effet, certains arbres totalisent plusieurs décennies de vie. De ce fait, ils ont fini par devenir des forêts. « 80% de nos plantations sont des forêts denses d’anacardiers. La production nationale de noix de cajou va doubler si les producteurs réhabilitent ces vergers », a indiqué le directeur de l’ANADER, Sidiki Cissé.

La réhabilitation va consister à faire « l’éclaircie des plantations ». C’est-à-dire l’abattage ou l’élagage (couper des branches) de certains arbres. Outre l’incidence positive sur la productivité, « la qualité de la noix connaîtra une amélioration significative car l’éclaircie réduit l’humidité dans les plantations, réduit les attaques des maladies et l’action des insectes nuisibles », a ajouté le patron de l’ANADER. Sidiki Cissé a remercié le CCA pour « les efforts consentis au quotidien en vue du développement de la filière anacarde ».

À son tour, le directeur du CCA, Adama Coulibaly, a témoigné sa gratitude au PSAC [Projet d’appui au secteur agricole] et au FIRCA [Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricoles]. Autres partenaires techniques dont l’aide a permis l’acquisition des kits remis à l’ANADER.

Le programme de réhabilitation des plantations vieillissantes est un des plus importants volets du Conseil agricole dédié aux producteurs d’anacarde. Il a été mis en place en 2014

OSSÈNE OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *