Search
jeudi 26 novembre 2020
  • :
  • :

DEPARTEMENTALES RDR A BONDOUKOU : « Nous voulons un RDR plus visible et plus fort ! »

Après le retrait du député Touré Souleymane, Mamah Diabagaté reste seul en lice pour l’élection des secrétaires départementaux du RDR. Dans cet entretien, le directeur général de la Caisse d’épargne (CNCE) affiche ses ambitions : vouloir « un RDR plus visible et plus fort ».

Mamah Diabagaté, futur secrétaire du RDR du département de Bondoukou

Mamah Diabagaté, futur secrétaire du RDR du département de Bondoukou

Qu’est-ce qui a motivé votre candidature à ces Départementales ?

Nous venons au service des populations. Après de longues années de lutte, le RDR est aujourd’hui au pouvoir. Les instances dirigeantes du parti ont souhaité une meilleure organisation pour permettre aux cadres et vaillants dirigeants du parti d’être à l’écoute des populations, de se mettre à leur service et de faire en sorte que les solutions proposées par le président de la République soient effectives sur le terrain. Nous nous portons Lieutenant pour que la politique du gouvernement et la vision d’Alassane Ouattara se réalisent dans les contrées les plus éloignées. Nous voulons cultiver la politique de proximité pour une Côte d’Ivoire émergente dans laquelle les besoins essentiels des populations seront satisfaits.

Quelle touche personnelle comptez-vous apporter au RDR, à Bondoukou ?

Nous voulons que le RDR local soit plus visible et plus fort. Après les récentes élections, nous n’avons pas souvent entendu parler du parti dans notre département. Peut être que les uns et les autres sont un peu essoufflés. Il faut donc donner une nouvelle dynamique au parti et lui apporter le changement nécessaire pour que nos militants soient mobilisés. Nous venons réveiller un peu ceux qui ont rangé ‘’les armes’’ après notre longue bataille. Nous devons nous remobiliser à nouveau pour accompagner le président Alassane Ouattara à mettre en place la Côte d’Ivoire émergente. C’est cet engouement que nous voulons recréer dans le département.

Quelle est votre appréciation du retrait de votre unique adversaire du scrutin ?

Le retrait de la candidature du député Touré Souleymane va dans le sens que nous avons décrit. Un RDR fort a besoin du rassemblement de tous ses militants. Aujourd’hui, il y a un consensus autour d’un candidat à Bondoukou. C’est la preuve que nous sommes rassemblés. Je saisis cette opportunité pour demander à tout le monde de se retrouver en une union sacrée. C’est ce que mon adversaire vient de démontrer.

Pourquoi continuez-vous alors de faire campagne ?

Nous continuons la campagne pour imprimer cet élan de réveil chez les militants. Pour que nous soyons plus fort, nous avons besoin de parler à tout le monde, de faire en sorte que nous refassions des programmes ensemble. Nous comptons poursuivre les consultations après la campagne parce que nous voulons satisfaire à tout prix les aspirations des populations.

Quel est votre message à l’endroit des militants de votre parti ?

Plus que jamais, j’invite tout le monde à l’unité pour assurer pleinement le développement de la région de Gontougo.

Propos recueillis par Samuel Dumas




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *