Search
mardi 21 septembre 2021
  • :
  • :

DATTÉKRO (ASSUÉFRY) : Les Dôkôm ont une nouvelle reine mère

Nanan Abran Dibia II, nouvelle reine mère des Dôkôm depuis le 27 août 2021

Vendredi 27 août 2021, Datté Mariam, la cinquantaine révolue, a pris le nom Nanan Abran Dibia II. Elle est ainsi devenue la reine mère des Dôkôm, peuple autochtone que les Bron auraient trouvé sur place près de Hérébo (dans le département de Bondoukou) lors de leur arrivée en Côte d’Ivoire. Elle succède à Nanan Ama Kra décédée 2 ans plutôt.

La fête précédent l’intronisation de la nouvelle autorité coutumière a suscité une mobilisation populaire. De nombreux cadres de la région de Gontougo se sont rendus à Dattékro (dans la sous-préfecture d’Assuéfry) pour prendre part aux festivités. Preuve que le choix porté sur Datté Mariam pour être la figure centrale des Dôkôm ne souffre d’aucune contestation. Ce qui laisse présager un règne moins tumultueux pour Nanan Abran Dibia II.

Si ce peuple parle aujourd’hui le bron ou le koulango, cela n’a pas toujours été le cas. À l’origine, les Dôkôm avaient leur propre langue. Ils l’auraient perdue. Conséquence de leur brassage avec les Bron et les Koulango. C’est d’ailleurs les Bron qui leur auraient donnés le nom Dôkôm : « ou wa djiman ni wa dô kôm » (les gens qui n’ont pas faim lorsqu’ils défrichent). Nagafou est le premier village de ce peuple. De là, certains se seraient dispersés pour s’installer à Siédja, Koria, Dattékro…

OSSÈNE OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *