Search
mardi 29 septembre 2020
  • :
  • :

BOUNA : Le candidat-mercenaire au BEPC prend 2 ans de prison

La fausse attestation d’identité du candidat-mercenaire K. M.

Il a été pris en flagrant délit le 13 juin dernier pendant qu’il composait à l’examen du BEPC à la place du vrai candidat. Le fraudeur était face au juge, ce mercredi 27 juin. K. M. a écopé de 2 ans de prison ferme.

Pour rappel, O. A. (un candidat libre) s’était attaché les services de K. M., qui a accepté de jouer le mercenaire en composant à sa place, au collège moderne de Bouna. Leur plan fonctionnait à merveille. Mais une petite anomalie constatée sur l’attestation d’identité de l’impétrant a éveillé les soupçons d’un surveillant. La technique de substitution – appelée « sous-marin » – a consisté pour le mercenaire de scanner l’attestation d’identité du vrai candidat. Et ensuite y apposer sa propre photo. Sauf que le cachet administratif faisait défaut sur cette photo.

La condamnation de K. M. est assortie d’une amende pécuniaire de 100.000 francs CFA. En fuite depuis l’arrestation du mercenaire, le complice O. A. (le vrai candidat) reste introuvable.

OSSÈNE OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *