Search
jeudi 26 novembre 2020
  • :
  • :

BONDOUKOU : Renforcement des capacités juridiques

Sensibilisation sur la gestion des conflits entre éleveurs et agriculteurs à Flatchèdougou, le 2 avril (crédit photo: palaj-afjci.org)

Sensibilisation sur la gestion des conflits entre éleveurs et agriculteurs à Flatchèdougou, le 2 avril (crédit photo: palaj-afjci.org)

La clinique juridique de Bondoukou a organisé, au centre Botogoni, un atelier de formation à l’intention de 40 relais communautaires du District du Zanzan. C’est pour renforcer leurs capacités en matière juridique.

La formation a porté sur 8 thèmes. A savoir, le rôle du relais communautaire et les techniques d’animation, la cohésion sociale, les violences basées sur le genre, la responsabilité civile et pénale, la filiation, l’Etat civil, la succession et la société coopérative. « En matière d’Etat civil, les déclarations ont augmenté de 5% à la mairie, entre 2012-2013. Les choses bougent à ce niveau grâce à la clinique juridique et ses partenaires », a indiqué Konin Brigitte, représentant le Conseil municipal. Elle a exprimé les félicitations du maire aux responsables de la clinique pour le travail abattu.

Le directeur régional de la Solidarité, de la famille, de la femme et de l’enfant a salué la clairvoyance de l’Association des femmes juristes de Côte d’Ivoire, l’initiatrice de la clinique juridique. « A Bondoukou, l’expression nul n’est censé ignorer la loi ne peut pour le moment être partagée, du fait du taux élevé de l’analphabétisme. Comment celui qui ne sait lire peut-il connaître les lois ? », s’est interrogé Asket Joseph. Il a salué la tenue de cet atelier de formation.

Créée le 6 mai 2013, la clinique juridique de Bondoukou a pour but d’améliorer l’accès au droit et à la justice. Elle permet aux couches les plus vulnérables d’avoir une assistance juridique, en cas de besoin.

Ange Kouman

Source : AIP




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *