Search
lundi 28 septembre 2020
  • :
  • :

BONDOUKOU : Les producteurs de maïs s’organisent

Un champ de maïs (Crédit ph.: lefigaro.fr)

« Faire passer la production de maïs de 500 000 tonnes actuellement à 1 500 000, c’est l’objectif  fixé par le gouvernement, en vue de l’autosuffisance en maïs en Côte d’Ivoire », a révélé Bédikoi Aimé, président de l’Association nationale des producteurs de maïs de Côte d’Ivoire (ANAPROMCI). Propos tenus dimanche dernier, à l’occasion de sa rencontre avec la délégation régionale de son organisation.

Pour Bédikoi Aimé, la valorisation du prix du maïs et l’atteinte de l’objectif fixé par le gouvernement ne seront acquises que si – à l’image du riz, du coton, du café et du cacao – une filière est créée pour les producteurs. D’où la naissance de leur structure, qui compte plus de 23.000 membres repartis sur toute l’étendue du territoire national. « L’Anapromci n’est ni une coopérative ni une société. Mais un regroupement des producteurs de maïs en vue de défendre leurs intérêts. Unis, nous serons plus forts pour revaloriser le prix d’achat au kilogramme à 200 FCFA contre 80 FCFA l’année dernière », a-t-il précisé. Et de clarifier que son organisation n’achète pas la production de ses membres mais les aide au double niveau de l’encadrement technique et de la commercialisation. Cela, à travers un partenariat avec des sociétés de la place.

A cet effet, une convention de partenariat  a été signée, le 8 novembre 2012, avec la société Phyto Negoce Gie. Celle-ci a accepté de fournir aux producteurs des produits phytosanitaires. « Pour l’autosuffisance alimentaire dans notre pays, aucune initiative n’est de trop. La venue de l’ANAPROMCI doit être un espoir pour les paysans de notre région », s’est réjoui Kouadio Koffi Mouroufié, le délégué régional.

ROSEMONDE DESUZA




One thought on “BONDOUKOU : Les producteurs de maïs s’organisent

  1. ADsolution

    Nous souhaitons bon courage à ces braves paysan car l’union fait la force et facilite la distribution des subventions car la mairie doit soutenir les paysans

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *