Search
vendredi 25 septembre 2020
  • :
  • :

BONDOUKOU : Dernière « ligne droite » avant la construction du lycée des jeunes filles

La délégation conjointe du ministère de l'Education et de la BID a visité le site du futur lycée de jeunes filles

La délégation conjointe du ministère de l’Education et de la BID a visité le site du futur lycée de jeunes filles

Une mission conjointe du ministère de l’Education nationale et de la Banque islamique de développement (BID) a procédé, hier vendredi, à la « dernière phase » d’évaluation du projet de construction du lycée des jeunes filles. Situé au quartier Zanzan extension sur la route de Bouna, l’espace devant abriter cet établissement secondaire d’excellence a une superficie de 9 hectares. Il a reçu la visite des experts du ministère et de l’institution financière internationale. Ils étaient accompagnés des autorités locales : le préfet de région, le président du Conseil régional, le maire. La construction du lycée vise à « corriger la non scolarisation, la déscolarisation des filles et les grossesses en milieu scolaire », a fait savoir Brahima Sangaré, conseiller technique au ministère de l’Education nationale.

Le futur établissement d’excellence accueillera 1 500 élèves, selon Bakary Camara, du bureau des projets du ministère. Les 2/3 des effectifs seront logés sur le site qui abritera un internat, une cantine, des aires de jeu, des logements pour le personnel administratif. « Les travaux de génie civil démarrent entre janvier et mars 2016 », a annoncé Cheick Kader Diallo qui conduisait la délégation de la banque islamique. Il a affirmé que pour l’ensemble des 6 lycées (Abidjan, Bondoukou, Dimbokro, San-Pédro, Odiénné et Daloa), la BID apporte un financement de 55 millions de dollars. Les autres partenaires financiers du projet sont le Fonds de l’Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP) à travers le Fonds international pour le développement (FID) et le gouvernement ivoirien.

Le préfet Goun François Germain a rappelé que l’évaluation du projet est la concrétisation de l’engagement du chef de l’Etat pour le développement de la région de Gontougo.

MISS JOCELYNE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *