Search
jeudi 1 octobre 2020
  • :
  • :

BONDOUKOU : Baptême de feu pour le nouveau préfet

BKOU-1

En fonction depuis peu dans la « ville aux mille mosquées » en qualité de nouveau préfet de la région de Gontougo, Amani Michel connaît déjà sa première difficulté : arrêter la fuite du cajou vers le Ghana et gérer la colère née de cette situation.

En vue de trouver des solutions à la question, l’administrateur a eu une réunion, mardi 7 mars, avec les acteurs locaux de filière cajou et les chefs de commandement des forces de sécurité. « Chacun doit adopter un comportement citoyen en vendant les produits de sa récolte en Côte d’Ivoire afin d’assurer à l’État les moyens de développer notre région », a fait comprendre le préfet. Gendarmes, militaires… sont exhortés à renforcer leurs patrouilles le long de la frontière pour mettre un terme à l’exportation illicite de l’anacarde.

La responsabilité des élus est engagée. Ils sont mis en mission pour faire savoir aux populations la nécessité d’éviter la fuite du produit vers le pays voisin. Autre résolution adoptée, l’extension à toutes les sous-préfectures du comité d’éveil mis en place pour assurer la commercialisation de l’anacarde.

Les jeunes exhortés à ne pas prendre pour cible le Bureau régional du Conseil du coton et de l’anacarde

Les jeunes exhortés à ne pas prendre pour cible le Bureau régional du Conseil du coton et de l’anacarde

Amani Michel a lancé un appel aux jeunes : ne pas se tromper de combat en prenant pour cible le Bureau régional du Conseil du coton et de l’anacarde.

KAMAGATÉ ABOU




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *