Search
samedi 5 décembre 2020
  • :
  • :

BONDOUKOU : 5ème édition de la Journée carrière du CIO

Des objets fabriqués par les élèves du Centre de formation professionelle de Bondoukou

Des objets fabriqués par les élèves du Centre de formation professionelle de Bondoukou

Bien s’informer pour mieux choisir. Tel peut être résumée la 5ème édition de la Journée carrière du Centre d’information et d’orientation (CIO) de Bondoukou. Parrainée par le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, la cérémonie a réuni dans la grande salle du foyer des lycées 1 et 2 la communauté éducative de la région de Gontougo.

Pour Yapi Nazaire (directeur régional du CIO), la Journée carrière, « désormais une institution », s’inscrit dans un plan d’actions au bénéfice des élèves. « Une occasion qui leur est donnée de se mettre en contact direct avec les professionnels des différents corps de métiers du monde du travail. Une tribune offerte donc pour s’informer sur les filières d’études, les méthodes de travail scolaire, de suivi et d’encadrement, des concours, des métiers existants et des profils de carrière en vue d’une bonne orientation pour une insertion socioprofessionnelle réussie ». À l’égard du ministre, le directeur du CIO a eu ces mots : « votre présence montre le grand intérêt que vous accordez aux préoccupations de la jeunesse en général et celles du milieu scolaire en particulier ».

Même propos tenus par le secrétaire général de la direction régionale de l’Education nationale et de l’enseignement technique (DRENET). Et Hien Léhelté d’ajouter que « le déficit d’informations sur les critères d’orientation, les filières et les débouchés ont amené la DRENET à organiser ce cadre d’échanges en vue de bien expliquer la nouvelle politique de la DOB » (Direction de l’orientation et des bourses, NDLR).

Le parrain a exprimé l’importance qu’il accorde à l’éducation. « L’enseignement demeure mon premier amour, quand bien même la passion de la politique l’emporte sur ce qui a toujours été pour moi une vocation », a dit Kobenan Kouassi Adjoumani. Qui « n’a jamais cessé de se sentir enseignant ». Le ministre des Ressources animales et halieutiques a ensuite exhorté les élèves à choisir des filières de formation qui détermineront leurs carrières futures.

Aly Micro




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *