Search
jeudi 29 octobre 2020
  • :
  • :

Ban Olivier, l’intrépide chef d’entreprise du Zanzan aux multiples lauriers

Ban Olivier, fondateur du groupe HyperAccess Systems, arborant sa médaille ce samedi 27 juin 2020

Célébrée samedi 27 juin à Abidjan, la Journée internationale des micros, petites et moyennes entreprises a été sanctionnée par une cérémonie d’hommage à une trentaine de chefs d’entreprise. Parmi ces derniers, figure Ban Kouakou Olivier, fondateur du groupe HyperAccess Systems, société spécialisée dans les nouvelles technologies de l’information et dans la cybersécurité. Le natif du District Zanzan a été décoré de la médaille d’Honneur du Travail en présence du ministre de la Promotion des PME, Anoblé Miézan Félix, qui a présidé cette Journée internationale.

Cette énième distinction de Ban Olivier n’est pas un coup du hasard. C’est la récompense d’un travail acharné débuté il y a plus de 10 ans. En dépit des péripéties, l’homme a su hisser son entreprise au sommet. De Société à responsabilité limitée (SARL) à sa création en 2009 avec un capital de 10 millions, HyperAccess Systems est passée en quelques années en Société anonyme (SA) avec un capital social porté à 100 millions de francs CFA.

Ce dynamisme, dû aux solutions digitales innovantes qu’elle propose aux autres sociétés, a valu à l’entreprise de glaner plusieurs lauriers. Tant nationaux qu’internationaux. En 2014 et 2015, elle a reçu les honneurs de la République en recevant du chef de l’État le Prix national d’excellence de la meilleure PME.

Le groupe HyperAccess Systems pèse lourd aujourd’hui. Il est présent dans 8 pays. Rien ne prédestinait pourtant son fondateur à des affaires dans les NTIC. Après des études en finances, Ban Olivier s’est spécialisé en marketing avec un diplôme d’ingénieur. Puis il obtient un MBA [Masters of Business Administration] en entreprenariat et management des entreprises.

Le patron d’HyperAccess Systems est conférencier pour le compte du Centre du commerces international (ITC). Cette institution est basée à Genève en Suisse. Entrepreneur dans l’âme, Ban Olivier intervient également dans l’agro-industrie avec Agro4life – autre société qu’il a créée – avec comme principales activités la production et la distribution de tous produits d’aviculture.

À travers sa structure « La Financière des Oliviers », il accompagne aussi les PME dans leur recherche de financement sur le marché national et international. La structure a en charge le développement de la route des Rois (qui part des villes du Sud-Est à celles du Nord-Est et du Centre), un des projets phares du ministère du Tourisme.

L’engagement de Ban Olivier aux côtés des siens, dans le District du Zanzan, se fait par le truchement de son ONG appelée ADEZ [Association d’aide au développement des enfants du Zanzan], qui apporte un soutien multiforme aux populations.

OSSÈNE OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *